Rapport moral de la Présidente

Je vous souhaite à toutes et à tous une année légère et heureuse.

Autrefois, souvenez-vous, pour se souhaiter la bonne année, on se faisait la bise.

D’ailleurs, il y a presqu’exactement 2 ans, en janvier 2020, nous parlions, tout en se faisant la bise, d’une étrange maladie qui se développait sur le sol chinois. Heureusement c’était loin !

Depuis on a tous compris que les frontières n’existent pas, et nous apprenons à vivre avec ce virus.

Nous avons maintenu nos activités tant que nous avons pu et nous avons bien fait.

Grâce à l’énergie qui caractérise les Bapeurs, nous avons réussi le défi :

  • d’Amateurs sous la lumière,
  • des balades d’A Vos semelles, avec masque, sans masque, avec inscription, sans inscription, par petits groupes, moyens groupes, grands groupes,
  • d’une  nouvelle activité « A Vos Ramassettes », avec ou sans pincettes
  • des soirées A Vos jeux, avec mise en quarantaine des jeux, avec des listes, sans listes, avec repas et sans repas
  • de l’animation jeux à la maison de retraite les Mimosas, toujours avec le masque et une belle dose d’énergie !

Notre secrétaire Robert nous rapportera tout ce que nous avons fait avec masque et avec le sourire mais avant de lui passer la parole, je tiens à vous remercier pour tout ce que vous faites, à votre niveau, selon votre disponibilité et votre énergie. Je le dis à chaque AG, mais chaque adhésion a son importance, même les adhésions de soutien. Elles portent bien leur nom !

Je tiens aussi à rappeler, surtout pour les nouveaux adhérents mais pas que… ce qui fait l’esprit de Bap.

Sur le bulletin d’adhésion de Bap, il est écrit que nous adhérons pleinement et sans réserve aux valeurs républicaines de liberté, d’égalité, de fraternité et de laïcité ainsi qu’aux valeurs de tolérance et de respect d’autrui. Il n’est pas inutile de le rappeler.

Ce n’est pas écrit mais nous privilégions la convivialité et la bonne humeur.

Pour terminer et là je réponds au dernier point de l’ordre du jour, je vais rappeler le fonctionnement de Bap.

Notre moteur c’est de mettre en œuvre des projets simples qui ne demandent pas forcément beaucoup d’argent mais du sens de l’équipe et de l’énergie collective.

Concrètement : si quelqu’un a une idée, il la soumet à un membre du bureau pour validation.

Le conseil d’administration est consulté si le sujet est compliqué. Ensuite, on crée une commission de personnes intéressées qui vont plancher sur le sujet.

Cela parait compliqué mais l’idée à retenir est qu’il y a toujours une concertation et un travail d’équipe et que nous ne sommes pas un empilement d’initiatives individuelles.

La partie finale d’un projet c’est la communication, qui revient à votre présidente.

Enfin je rappelle que l’adhésion à Bap, se fait par parrainage avec approbation du Conseil d’administration.

Ce rappel n’est pas inutile pour une association qui fête ses 7 ans d’activités.

L’âge de raison !!!!

 

8 janvier 2022

Sylvie Caillet

Présidente de Bap